émécher

émécher [ emeʃe ] v. tr. <conjug. : 6>
• 1859; « moucher (une chandelle) » 1576; probablt de 1. mèche
Rare Rendre légèrement ivre. Il suffit d'un verre pour l'émécher.

émécher verbe transitif (de mèche) Familier. Mettre quelqu'un dans un état voisin de l'ivresse. ● émécher (difficultés) verbe transitif (de mèche) Conjugaison Attention à l'accent, tantôt grave, tantôt aigu : j'émèche, nous éméchons ; il éméchera. Remarque Le è de mèche est devenu é devant une syllabe non muette. Registre. Légèrement familier Dans l'expression soignée, préférer griser, gris.

⇒ÉMÉCHER, verbe trans.
A.— Couper l'extrémité charbonnée de la mèche d'une bougie. Émécher une chandelle (Ac. 1932).
Emploi pronom. à sens passif. Les candélabres, dont les bougies très hautes s'éméchaient à peine, faisaient un jour pâle et jaune (ZOLA, Nana, 1880, p. 1171).
B.— Disposer en mèches, décoiffer en faisant ressortir des mèches. Émécher des cheveux.
Emploi pronom. à sens passif. Les femmes en stuc en avaient pris un sacré coup (...) leur chignon s'était éméché (QUENEAU, Pierrot, 1942, p. 135).
C.— Au fig., fam. Amener à un état de désordre proche de l'ivresse.
Emploi pronom. réfl. On avait mis, dans la salle à manger [de Victor Hugo à sa veillée de mort] des rafraîchissements. Arène descendit et s'émécha. Mendès fit de même (L. DAUDET, Ét. et mil. littér., 1927, p. 252).
Prononc. et Orth. :[], (j')émèche []. Ds Ac. 1932. Conjug. Change [e] du rad. en [] écrit è accent grave devant syll. muette sauf au futur et au conditionnel. Étymol. et Hist. 1. 1576 emeicher « enlever une partie de la mèche d'une chandelle » (B. JAMIN, Traduc. des dialog. de J. L. Vives, Index, Profer acu, éd. 1576 ds GDF. Compl.); 2. 1826 « mettre en mèches (les cheveux) » (MOZIN); 1859 part. passé « ivre » [proprement « qui a les cheveux en mèches sous l'effet de l'ivresse »] (MONSELET, Voyous ds Fr. mod. t. XIV, p. 56). Dér. de mèche; préf. é-; dés. -er. Fréq. abs. littér. :2.

émécher [emeʃe] v. tr. [CONJUG. céder.]
ÉTYM. 1576; de é-, mèche, et suff. verbal.
1 Vx. Débarrasser (une bougie, une lampe à pétrole…) des extrémités charbonnées de la mèche. || Émécher une chandelle. Moucher.
1 — On va allumer les lampes, dit l'épicier. Il se leva en gémissant, émécha les lampes, en essuya les verres avec son mouchoir, et les alluma.
M. Duras, les Petits Chevaux de Tarquinia, p. 226.
2 (1826). Mettre en mèches. || Émécher des cheveux.
3 (1859). Fig. et fam. Rare à l'actif. Rendre légèrement ivre. Enivrer. || Deux ou trois verres suffisent à l'émécher.
——————
éméché, ée p. p. adj.
ÉTYM. (1859).
Fam. et cour. Un peu ivre. || Il était légèrement éméché. Gai, gris; et aussi pompette.
2 Les noctambules du Boul « Mich » aphones, poisseux, éméchés, puant l'absinthe.
B. Cendrars, Bourlinguer, in T. L. F.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ÉMÉCHER — v. tr. ébouter ou nettoyer la mèche. émécher une chandelle. Une bougie mal éméchée. Fig. et fam., Un homme éméché, Qui est légèrement pris de vin …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • émécher — vt. , enivrer légèrement : émèshî (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • éméché — éméché, ée [ emeʃe ] adj. • 1859; de émécher ♦ Fam. Un peu ivre. ⇒ gai, gris , pompette. éméché, ée adj. Légèrement ivre. ⇒ÉMÉCHÉ, ÉE, part. passé et adj. I. Part. passé de émécher. II. Emploi adj. [En parlant d une pers.] Qui est dans un état… …   Encyclopédie Universelle

  • enivrer — [ ɑ̃nivre; enivre ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIe; de en et ivre 1 ♦ Rendre ivre. ⇒ griser, soûler. Absolt Vin qui enivre (cf. Monter à la tête). ♢ Spécialt Droguer. « Le laudanum, pris en quantité trop grande, peut enivrer » (Baudelaire) …   Encyclopédie Universelle

  • mèche — 1. mèche [ mɛʃ ] n. f. • 1393; lat. pop. °micca, du gr. muxa « mèche de lampe » I ♦ 1 ♦ Cordon, bande, tresse de fils de coton, de chanvre, imprégné(e) de combustible et qu on fait brûler par son bout libre, pour obtenir une flamme de longue… …   Encyclopédie Universelle

  • casquer — [ kaske ] v. intr. <conjug. : 1> • 1844; « tomber dans un piège » 1836; it. cascare « tomber » → cascade ♦ Fam. Donner de l argent, payer. ⇒ raquer. Faire casquer qqn. ● casquer verbe transitif (de casque) Littéraire. Coiffer comme avec un… …   Encyclopédie Universelle

  • moucher — [ muʃe ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIIe; lat. pop. °muccare, de muccus « morve » 1 ♦ Débarrasser (le nez) de ses mucosités en pressant les narines et en expirant fortement. Mouche ton nez ! Par ext. Moucher un enfant. ♢ Fig. Fam. Remettre… …   Encyclopédie Universelle

  • ivresse — nf., biture / bitture, enivrement, beuverie, orgie (de vin), copieuse libation, (par l alcool) : kwéta <cuite> (Aix, Albanais.001, Cordon, Villards Thônes.028), kwétshe (Morzine) ; murja, R. morzhî <tas de pierres> (001) ; tyola… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • soûler — vt. , saouler, rassasier // gorger // emplir / remplir soûler de nourriture, faire manger ou paître soûler son content // à satiété ; gorger de boisson, enivrer ; importuner, lasser, ennuyer (par un bavardage qui n en finit pas) : soulâ (Aix,… …   Dictionnaire Français-Savoyard


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.